Portugal - Claudia Alves

Bien que je sois réalisatrice de film, je préfère souvent observer que filmer. C’est toujours difficile de choisir entre “être acteur de l’action” et  “être un témoin de l’action”. C’est formidable de voyager mais lorsque je reviens à la maison (Lisbonne), j’aime ce sentiment de découvrir les choses et les gens avec des “yeux différents”. La réalité est devenue plus forte et plus étrangère que la fiction pour moi. Donc, j’essaie sans cesse de marcher, de marcher, de marcher. Ecouter, Ecouter, Ecouter. 

Sur le même sujet

  • Ludique Lusophonie
    Ludique Lusophonie

    Il y a les plages de l’Algarve, bien sûr ou le vin de Madère. L’âme exploratrice de Fernando de Magalhães ou celle de...