INDE

"Le voyage est le printemps du cœur" Proverbe indien

Inde. On devrait parler des Indes et non de l’Inde, comme autrefois. Le sous-continent est un ensemble de mondes qui s'entrechoquent : spirituel et séculier, brutal et raffiné, injuste et équilibré, gourmand et écoeurant, intimidant et accueillant.

Les Indes font rêver, fascinent par cette longue continuité et cette incroyable plasticité. On imagine des voyages en train, des fleuves régénérateurs et des vaches sacrées, des broderies fines et de lourdes parures d’or, des palais irréels et des cieux bleus, fauves et roses. 

 ARCHITECTURE | INDE

La seule ville ordonnée en Inde | Chandigarh

Il est fascinant de visiter ces villes expérimentales, conçues entièrement par des architectes. Ville de Le Corbusier, vous savez, l'architecte de la Cité Radieuse à Marseille entre autre. Ville nouvelle, née après l’indépendance de l’Inde, Chandigarh est fameuse pour son urbanisme et cette réalisation hors du commun : prise en compte des besoins contemporains, de l’espace et du climat et des imaginaires indien et occidentaux.

A Chandigarh, le réseau routier a été pensé autour de 7 axes, 7 niveaux de circulation hiérarchisés et ordonnés et celui-ci alors que la population de la ville a doublé, reste un des plus fluides de l’Inde.

Enfin, le symbole de la ville est une main ouverte, représentant "la main à donner et la main pour les prendre, la paix et la prospérité, et l'unité de l’humanité". 

Un reportage de 2 minutes sur Arte vous y emmène

 FILM | INDE

S'il n'y en avait qu'un seul et unique à voir | Devdas

Un must. La rencontre entre Shar Rukh Khan, très certainement l’un des grands princes de Bollywood et l’ancienne reine de beauté, Aishwarya Rai dans ce film mythique. 

L’histoire de Devdas est un peu l’équivalent de Roméo & Juliette, la chronique d’un amour impossible, l’incompréhension de la société et la chute des deux amants superbes. 

Devdas ne peut vivre son amour pour Parvati, car ils n’appartiennent pas à la même caste. L’ensemble est enlevé, rythmé, chamarré. Il s’agit d’un des plus grands budgets de l’histoire du cinéma indien, servi par un casting de haute volée. Présenté à Cannes (oui hors compétition, mais quand même), Devdas est une fantaisie absolue, une suite de tableaux chantés et dansés d’une très grande poésie, un film dont le final coupe le souffle. 

Ca tombe bien, cet été, on a du temps. 

 MUSIQUE | INDE

La musique que tous connaissent, même Will.i.am > "Urvasi Urvasi"

Depuis Slumdog Millionaire, on le connait tous : AR Rahman, il en fait la musique et a reçu pour cela tous les prix imaginables. 

Voici une de ses premières compositions (94), "Urvasi Urvasi" pour un film Tamil, Kadhalan, une comédie romantique thriller (tout ça oui). 

AR Rahman à ses débuts, c'est déjà tellement bon. On préfère de loin l'original, mais pour la petite histoire, à la suite du succès de "Urvasi Urvasi", AR Rahman a refait le titre en collaboration avec Will.i.am.

 

Sur le même sujet

  • INDE
    INDE

    Bombance à Bombay.  La Bhakti est un hymne de dévotion. Si les premiers sont écrits en tamoul autour des VIème et VII...

  • INDE
    INDE

    Week-end pluvieux, week-end heureux. Pour la thérapie Bollywood, c'est par ici !                                     ...