MAROC

Baroque et rock comme le Maroc. 

Tous ces noms que l’on entend depuis des années et qui, déjà, vivent en nous : Casablanca, Marrakech, Essaouira, Oujda, Tanger, Fès, Meknès, Tetouan ou Beni Mellal, au pied de l’Atlas. Le Royaume du Maroc vit en nous, par son histoire complexe et son positionnement géographique unique. Le pays donne à la fois sur la Méditerranée et l’Atlantique, sur les Mondes Arabes et l’Afrique, sur l’Europe et le désert. 

C’est une terre saisissante, verte et rouge, jaune et brune, bleue et blanche. C’est une terre de peuples fiers, des Berbères et des Arabes, des Morisques et des Haratins et de langues variées, l’arabe et le berbère bien sûr, mais aussi le tamazight et le français. C’est une terre de chevaux et de dromadaires, de flamants roses et d’aigles, de renards, de guépards, de panthères et d’agiles gazelles, de dauphins le long de côtes. 

Le Maroc vit, brûle d’une flamme unique, fière et arrogante, splendide et singulière.

"Marche d'un pas ferme dans l'adversité, et le front levé."

 ARCHITECTURE | MAROC

Mosquée Hassan II 

Voici donc l’un des joyaux de la couronne du Maroc. La mosquée Hassan II a été achevée en 1993 et semble comme posée sur l’eau. Commandeur des croyants, le Roi du Maroc a pour mission de défendre et de représenter la foi ; l’Islam est d’ailleurs avec l’arabité et l’amazighité, considéré par la Constitution comme l’une des « composantes fondamentales » de l’identité marocaine et la devise du pays est bien « Dieu, la Patrie et le Roi ». Pour toutes ces raisons, il est impératif d’aller voir et visiter ce lieu de culte. 

 PHOTOGRAPHIE | MAROC

L’immortelle : Leïla Alaoui 

Le travail de Leïla Alaoui explore la féminité, les migrations, l’errance, les traditions et l’identité. Son œuvre la plus forte repose sur ses photographies de l’ensemble des peuples du pays et simplement nommée : Les Marocains

Leïla est morte le 15 janvier 2016 à Ouagadougou, au Burkina Faso, où elle travaillait sur une nouveau sujet. Tuée au cours d’une attaque terroriste. C’est injuste et révoltant et c’est pour cela qu’il est de notre devoir de rendre Leïla Alaoui immortelle, en parlant encore et encore d’elle et de son merveilleux travail. 

 FILM | MAROC

Mimosas, La Voie de l’Atlas 

Extraordinaire ! Et trop peu connu. Mimosas ou La Voie de l’Atlas est un film de 2016. Les paysages de l’Atlas sont à couper le souffle, et rien que pour cela, il faut voir ce film. Il est rare de voir le Maroc des montagnes, et ce Maroc est lui aussi spectaculaire. 

L’histoire est celle d’une caravane qui accompagne un cheikh vers sa famille, afin qu’il puisse mourir entouré par les siens. Bien évidemment, rien ne se déroule comme prévu. Et c’est l’intérêt de ce film étonnant, grand et beau. Les personnages sont riches et denses, les situations si particulières que l’on est absorbé durant les 96 minutes de film. Un autre Maroc, moins carte postale, mais tout aussi vrai.

 MUSIQUE | MAROC

Jazz marocain : Malika Zarra

Née au Maroc, Malika Zarra a grandi à Paris. D’origine berbère, elle suit des études de musique et s’intéresse au jazz, en faisant des parallèles entre l’improvisation dans cette musique et dans la musique traditionnelle arabe. Sa musique est un mélange de jazz, de musiques Gwana et berbère, de chansons françaises et de folk africain. Un trésor.